Aspirations politiques et sociales de populations lassées de la corruption des élites
La révolte des paysans de 1523 à 1525


Thomas Münzer ou la guerre des paysans de Maurice Pianzola

munzer

http://www.heros-limite.com/livres/thomas-munzer-o...

Des révoltes au XVIème siècle en Allemagne et en Alsace (les rustauds) contre les abus des princes et leurs seigneurs, contre le pape par ses évêques. Des révoltes pour un retour des terres et bois dans les communs, pour des pouvoirs mieux répartis. Les princes, les évêques, Luther, et avec l'aide de mercenaires, se sont alliés pour écraser dans le sang ces paysans et artisans.

Page 19 Voltaire soutient Münzer contre les princes, le Pape, les évêques et Luther.
21 Jean le joueur de fifre de Niklashausen 45 ans avant Jeanne entend des voix. Mais pour prêcher contre les princes, le pape et leurs abus. Lui aussi on le brula.
51 « Il parle … contre l’archevêque … , prince-primat d’Allemagne qui a ravi à leur ville de Halle ses droits de commune indépendante. »
109 « …Désignez vous-mêmes un prince et désavouez les princes de Saxe vos maîtres héréditaires … »
111 Révolte dans le sud de l’Allemagne après des ordres abusifs de récoltes de fraises et de plus en pleine époque de moissons, s’ajoutant à toutes une série de mépris et de dégâts comme des chasses écrasant les moissons.
118 trahison de Luther
121 appel aux mineurs
125 la révolte paysanne et la réforme modérée, inspirée par le prédicateur zurichois Zwingli
Les chefs du parti des anabaptistes en Suisse, Felix Manz et Conrad Grebel, d'accord avec Thomas Münzer, s'étaient engagés en présence de Zwingli à ne plus prêcher leurs opinions et lui, de son côté, avait promis de ne point les attaquer publiquement. Les frères manquèrent les premiers à leurs engagements, et le réformateur se crut affranchi des siens. Toute la Suisse retentit des déclamations contre les abus que la Réforme avait laissé subsister et des désirs de les voir disparaître. Les opinions les plus extravagantes furent suivies des crimes les plus atroces. Le gouvernement de Zurich désirait mettre un terme à ce débordement ; il força les anabaptistes d'entrer en conférence avec Zwingli.
Ce moyen valait mieux que la persécution ; mais il n'eut pas le succès qu'on en avait attendu. Deux conférences eurent lieu à différentes reprises ; et, si quelques-uns des plus modérés parmi les anabaptistes se rendirent aux raisonnements de Zwingli, ils n'exercèrent aucune influence sur l'esprit de la multitude, qui persévéra dans ses égarements.
La révolte de Münster en Westphalie en Allemagne 1535-1536
Prise de pouvoir des anabaptistes décrite par Marguerite Yourcenar dans L’œuvre en noir.
133 foi mise à part on dirait que Münzer parle des élus modernes
139 rôle de l’imprimerie. Partout où il s’installe il fait venir son imprimeur préféré pour diffuser ses proclamations.
142 le vol et le brigandage causes des révoltes
150 cahiers de doléance
154 appel au « grands » à une vie simple
162 refus des seigneurs du dialogue et veulent passer par la justice
165 proposent des disputes de représentants à choisir mais ce n’est qu’une feinte pour avoir le temps de rassembler une armée
172 Les luthériens suivant leur richesse étaient avec ou contre les paysans révoltés.
173 Un seigneur plus préoccupé par ses truites que par les paysans
175 La noblesse joue avec la naïveté, la gentillesse, les rivalités et l’esprit de clochet des paysans.
177 Introduction aux 12 articles : souligne une lutte entre riches et pauvres et qui sont les vrais chrétiens ?
178 choix du curé !
179 dîme limitée et aide aux pauvres
181 droit de chasse étendu à tous et retour des bois dans les communs
182 réduire les corvées
183 justice équitable, retour des terres et prés dans les communs
impôts refusés en cas de décès
191 pour Luther : - certaines revendications sont justifiées mais ce n’est pas au peuple de punir mais à dieu.
192 - : le peuple frappé comme Jésus doit tendre l’autre joue !
198 - : l’inégalité est dans la bible
202 - : condamnation en masse des 12 articles , comparant les révoltés à des prophètes du meurtre et tentative ainsi d’opposer campagnes et bourgs hésitants.
211 destruction d’un millier de châteaux forts d’avril à mai
213 Malhausen ville républicaine avec une constitution un peu démocratique pour Friedrich Engels en 1852.
231 Récupération de la révolte par la petite noblesse et la bourgeoisie.
232 et leurs revendications qui rappellent celles de 1789.