Les luddites en France Résistance à l’industrialisation et à l’informatisation
D’un collectif coordonné par Cédric Biagini et Guillaume Carnino
http://www.lechappee.org/les-luddites-en-france

luddites_en_france

4ème de couverture : « Alors que la révolution industrielle s’apprête à bouleverser tous les rapports sociaux, bris de machines, incendies et émeutes se multiplient dans les manufactures. Des artisans refusent de faire le deuil de leurs savoir-faire et de migrer vers les villes. Ils déclarent la guerre aux « machines préjudiciables à la communauté » qu’ils détruisent à coups de masse. Si les luddites anglais sont passés à la postérité, leurs homologues français briseurs de machines - « primitifs » selon les uns, « réactionnaires » selon les autres - avaient été jetés aux oubliettes de l’histoire.
Ce livre entend les réhabiliter et leur redonner leur juste place dans une histoire du socialisme jalonnée de grandes batailles durant lesquelles ils se sont illustrés : de la Révolution française aux récentes résistances à la tyrannie technologique, en passant par les journées de juillet 1830, la révolution de 1848 et même les combattives années 1970, les briseurs de machines ont, depuis les débuts de la société industrielle, toujours existé.
Cette histoire méconnue du luddisme à la française nous révèle des mouvements souvent peu organisés et parfois spontanés, mais farouches défenseurs de l’égalité sociale et de la liberté quotidienne. Contrairement aux idées reçues, on arrête parfois le progrès... »

Critiques : http://ecorev.org/spip.php?article895 ; http://www.objecteursdecroissance.be/spip.php?article141 ;

Conférences par des auteurs :

Guillaume Carnino https://www.youtube.com/watch?v=4bGY_6dud0o

François Jarrige https://www.youtube.com/watch?v=KWrPgCWHE7M

1-Introduction de Cédric Biagini et Guillaume Carnino.
2-Vaucansson ou le prototype de l'ingénieur par Olivier Serre
3-Émeutes anciennes ou émeutes nouvelles par Jean-Pierre Alline
4-Le mouvement luddite en France de F E Manuel traduit par Célia Izoard
5-Les ouvriers et les machines en France dans la première moitié du XIXème siècle
Par Michelle Perrot
6-Refuser de laisser ferrer par François Jarrige
7- Saboter des champs transgéniques pour étendre la démocratie ? Par Christophe Bonneuil
8- L’informatisation entre mises à feu et résignation Par Célia Izoard
9- Face au luddisme – Quelques interprétations au XIXème siècle - Présenté par François Jarrige
10- Plus (Autres liens sur le même sujet)

Extraits et remarques de lecture :
1-Introduction de Cédric Biagini et Guillaume Carnino.

Page 8 « Le bris de machine luddite … vise … – n’en déplaise au vieux Marx – la machinerie en tant que telle, c’est à dire en tant qu’incarnation de l’exploitation. »
9-10 La machine symbole du chômage ; de l’ouvrage à la tâche ; bouleversement du mode de vie fondé sur l’enracinement dans des communautés.
11 « … le luddite se revendique technophile puisqu’il revendique la destruction des machines au nom de son propre savoir-faire … »
12 La technique prolongement du corps. « … le fait technique comme une véritable exsudation du corps humain ».
14 L’ingénieur devenu civil et son « proujet » de siège militaire. La technologie jusqu’au 19ème siècle est héritière de l’art militaire consiste à formaliser les savoirs-faire artisanaux.
Et aussi en 21 l’enginiour médiéval (chargé des machines de guerre et de la fortification) à l’ingénieur civil du 19è siècle … la technologie est la continuation de la guerre par d’autres moyens.
18 « …le mythe de l’inconscience écologique étant en réalité une production administrative historiquement organisée… »
18 macrosysthème : exemple la voiture et ses infrastructures
19 « Ce seraient les marchands qui bien avant la machination, auraient commencé à bouleverser les modes de production en compartimentant et segmentant d’abord les opérations puis l’intégralité de la production. Ainsi la manufacture est-elle initialement simple succession de tâches manuelles, sans intervention d’aucune machine. »
20 « La science contemporaine n’est plus affaire d’individus, mais populations entières au service de la technologie. »
21 « « Nous tripatouillons vos opinions par manipulation directe de votre expérience cognitive et non simplement au travers d’arguments. Il suffit d’un petit nombre d’ingénieurs pour créer une technologie qui transformera incroyablement rapidement la totalité de l’expérience humaine à venir. » » 2010
La cognition s’occupe de la mémoire, du langage, du raisonnement, de l’apprentissage, de l’intelligence, de la résolution de problèmes, de la prise de décision, de la perception. Qui se distingue de l’affectif champ de la psychanalyse.
22 « … la technologie est l’exact inverse de la technique. .. la technique présuppose une expérience humaine riche de sens, des rapports communautaires … la technologie implique le triple désœuvrement … : chômage …, perte de sens généralisé … et finalement disparition des modes de vie impliquant proximité communautaire pour les remplacer par des organisations sociales fondées sur une stricte division hiérarchisée des tâches et des fonctions. »
23 « « … l’usine … en premier lieu de discipliner la force de travail pour réduire son coût. » … fixer les ouvriers autour des usines et des centres urbains. »
23 « Le patronat … le métier était un obstacle à sa mainmise sur le travail … »
24 Taylor le premier à théoriser contre la culture de métier pour briser la dynamique propre aux ouvriers de métier.
25 « … l’ingénieur de doit de collecter la savoir traditionnel accumulé tout au long du passé par les travailleurs et classifier … et réduire à des règles, des lois, des formules ».
25 Déclaration de Taylor à un ouvrier « On ne te demande pas de penser ; il y a des gens payés pour cela, alors met toi au travail »
25 Cette dépossession des ouvriers par la direction … « L’ouvrier se voit réduit à l’état de brute, … »
26 Ford : « Les temps morts sont réduits et reconverti en temps productifs … la journée de travail se trouve ainsi allongée. »
28 Par Toyota « … supprimer les stocks et travailler en flux tendus .. cercles de qualité
29 « … ces changements profonds dans les manières de travailler empêche l’individu de donner un sens à son activité … encadrée par une série de procédures … Tout travail en permanence évalué … entrer des données permettant de faire le point, et de comparer ses performances. Le salarié doit suivre de plus en plus de codes, de procédures, et son travail est encastré dans une série de modalités restrictives. »
« On a de plus en plus de dossiers à suivre en même temps. On a plus le temps d’être à l’écoute parce qu’on a de plus en plus d’indicateurs de mesure de l’activité. … des objectifs de qualité, de coûts et de délais très contraignants. »
J’ai retrouvé les conditions de travail de prof au collège de mes dernières années avant ma retraite en 2011.
30 « L’individu doit s’impliquer totalement pour satisfaire les objectifs qui lui sont fixés sans pour autant avoir les moyens financiers ou opérationnels de les atteindre, mais tout en étant plongé dans un univers de prescriptions, de normes et de contraintes. »
30-31 « Tous déplorent la destructuration d’une identité collective ouvrière (avec ses codes, ses valeurs, sa morale … »
Malgré la dureté de l’usine et du Taylorisme ; ils évoquent l’existence de logiques sociales indépendantes de celles imposées par la direction, notamment dans la transmission de savoir-faire et dans l’accueil de nouvelles recrues … bien commun qui s’effrite, dans un monde ouvrier qui avait trouvé des parades aux effets désocialisant de la pensée organisatrice taylorienne. »
33 « … s’acharner à faire les choses bien, en s’engageant dans une réalisation pour elle-même et non pour gérer du profit, semble désormais dénoué de sens. Le marché n’a pas besoin de cette profondeur, tous les produits sont jetables … »
35 Même les cols blancs sont prolétarisés.
« Nous sommes loin de … la société de l’information … capitalisme informationnel … l’économie créative … capitalisme cognitif … concepts fumeux de la novlangue libérale …3
« Là où il y a prolétarisation … décèlent … intelligence collective … coopération entre cerveaux … hiérarchie horizontale et coopérative … De quelles oeillères ces pseudo-dissidents … ont-il été affublés ? »
36 Les nouveaux procédés productifs n’adviennent pas naturellement, ne sont ni le fruit de négociations démocratiques.
37 à 39 Le progrès source d’entente sociale. La science nouvelle religion pour rationaliser l’industrialisation.
37 « … la générations des Jules Ferry retrouve la prédication saint-simonienne rationalisée par Auguste Comte … »
38 La science contre la religion revêt la république d’une juste raison philosophique.
39 « … un horizon social et intellectuel restreint au sein duquel l’industrialisation menée par les capitalistes ne peut être questionnée. »
41 Impensable de questionner les orientations technologiques.
42 « Leur rébellion s’arrête là où commence la critique de la tyrannie technilogique3
Pour Alain Badiou gourou de la gauche extrême chic : Heidegger, Vigny, Georges Duhamel, Giono nostalgie réactionnaire. Donc cette nostalgie est la base des luddites pour ce gars et donc ne mérite que mépris. Des universitaires à la botte du capital.
43 et 49 revenir sur l’histoire du luddisme : pour dépasser la vision réac du bris des machines, d’opposants réactionnaires à la technologie. Dessiner des nouvelles lignes de fracture.
45 « Diaboliser le passé - tout comme l’idéaliser d’ailleurs – constitue une véritable manipulation idéologique. »
46 le marché meilleur arbitre !?
47 « L’individualisme grégaire » ?
48 technolibéralisme à la place de capitaliste ?
« …le capitalisme doit détruire ce qui s’oppose à lui … »

2-Vaucansson ou le prototype de l'ingénieur http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=198

63 « L'innovation va au-delà de la recherche, (…) elle a ses lois et ses déterminants qui relèvent non seulement des laboratoires mais aussi des marchés. »
64 Insurrection à Lyon en le 4 août 1744
64 Vaucanson a failli y laisser sa peau
64 « refusent de se laisser déposséder de leurs savoir-faire par des forces hors de leur portée, sur lesquelles ils n'ont pas prise. »
65 « Les conditions de travail sont éprouvantes : "On ne peut établir de manufacture nulle part ailleurs qu’à Lyon car il faudrait trouver ailleurs des gens qui ne mangeassent ni ne dormassent comme les ouvriers de Lyon." »
66 « Le prix de vente est fixé par la communauté. On ne conçoit pas de fabriquer des biens de mauvaise qualité … La production est intriquée dans la société, régie par elle, et non l’inverse. »
67 « Vaucanson rédige un nouveau règlement, en lien avec les maîtres-fabricants, mais tient les maîtres-ouvriers hors du coup. »
68 émeutes contre le nouveau règlement … répression et amnistie …
69 L’homme considéré comme une machine donc toute valeur sociale est bannie
72 « L'innovation, avant de se plier aux "lois et déterminants" du marché, naquit longtemps du travail et de la réflexion de l'artisan. De Vaucanson aux ingénieurs d'aujourd'hui, les innovations sortent de laboratoires d'où l'exécutant est banni.
73 Vaucanson aussi doué en intrigue qu’en mécanique
74 naissance du capitalisme
75 « Elle transforme le monde et les rapports de production plus sûrement que le roi lui-même. »
77 nanotechnologie et rationalisation de la production au Bengladesh raviraient Vaucanson.

3-Émeutes anciennes ou émeutes nouvelles http://www.persee.fr/docAsPDF/annor_0003-4134_1981_num_31_1_5410.pdf

Violentes manifestations qui ont secoué Rouen entre juillet et octobre 1789
81 Trois ans avant les sans-culottes parisiens luttes des « carabots » contre l’ancien régime mais aussi contre l’autorité montante de la nouvelle commune insurrectionnelle bourgeoise
84 « Parmi les 188 000 ouvriers fileurs et tisserands qui faisaient tourner dans la région de Rouen 20 000 métiers en 1787, près du tiers est au chômage et sans ressources. Des bandes de mendiants se forment dans la campagne cauchoise, quêtant et chapardant des denrées. Devant l'importance du péril, les notables rouennais de l'Assemblée Provinciale doivent voter à la hâte le principe d'une aide financière à ces quelque 60 000 pauvres. »
87 Les simples salariés rejetés des cahiers de doléance.
88 Cahiers de doléance.
88 Révoltes pour du blé et contre les machines.
89 Les machines sont brûlées dans un endroit bien en vue, comme un trophée.
93 - 94 Les émeutiers sont des petits artisans. « Les personnes menant auparavant un vie aisées, sont plonges dans la misère … affirme les cahiers de doléances. »
94 Exigence de qualité et refus des rythmes industriels de travail.
95 La machine aussi est répressive des prétentions salariales.
95 Revendication du Saint lundi !
96 Les émeutes rouennaises préfigurent les foules parisiennes de l’an I et l’an II.
96 Politisation des émeutes.
97 « … cet ouvrier tisserand … qui aurait déclaré à la maréchaussée qu’il ne « connaissait ni dieu ni maître … »
98 « … les manifestants … mauvais sujets … fainéants qui n’ont qu’à travailler sur les mécaniques … » On a rien inventé.
99 « … la bourgeoisie de négoce souhaite contrer les prétentions des artisans … »
99 « … 6 émeutiers sont pendus … arrêté pour avoir demandé l’aumône avec insolence … l’ancien régime .. avec l’appui de la milice bourgeoise … »
100 Préfiguration de « l’éclatement du tiers en 1792 … et surtout 1793-1794 …»
101 « Comme à Paris, la révolution est à Rouen … ascension de la bourgeoisie … mécontentement populaire … »
102 « … égalitarisme … incompréhension de Robespierre … »
102 « … derniers signes de résistance de la société artisanale traditionnelle. »

4-Le mouvement luddite en France de F E Manuel traduit par Célia Izoard
Inculpée pour destruction de machines biométriques dans l’affaire de Gif-sur-Yvette, en 2005

http://controverses.mines-paristech.fr/prive/promo05/C05B2/proces.html

110 Profonde amertume devant l’invasion de machines anglaises. « … des gens à système .. introduire … des machines … suppléera au travail de vingt … qu’on battisse des hôpitaux … Ces belles machines enrichiront quelques particulier … la misère se fixera en France. »
111 « … une disette succéda à la crise industrielle en 1788, un vent [de révolte contre les machines et les châteaux]. »
116 « colère contre les instruments » quand « …l’apparition d’une seule machine pouvait se révéler fatale à l’existence de toute une bourgade. »
117 Un préfet opposé aux machines ! Accroissement des villes facteur de progrès ? ==> Œuvres de charité.
125 Un recteur de paroisse parle de droit sacré de la propriété et encourage l’introduction des machines.
125 En 1819 des agitateurs crient « Longue vie au roi ! À bas la tondeuse ! ».
126 « … si on me met en prison, on me donnera du pain . »
127 Rébellion contre la grande tondeuse
128 Un patron poussant ses ouvriers à casser la machine ceux-ci sont disculpés par les juges. Commentaire du préfet « Je trouve très mauvais politiquement de reculer devant le peuple ».
134 Un grand fléau provoqué par la surproduction mécanisée alors que pour les économistes libéraux c’était un facteur de croissance.
136 Ce féodalisme naissant ambitieux cupide.
137 « Ce n’est qu’après la révolution de 1830 que les classes ouvrières acquirent une maturité suffisante pour se représenter les système sociaux et économiques en place. »

5-Les ouvriers et les machines en France dans la première moitié du XIXème siècle
Par Michelle Perrot
https://fr.wikipedia.org/wiki/Michelle_Perrot

145 Culture des luttes du prolétariat peu connue (résistance au machine considérée comme archaïque, « primitifs » de la révolte …) du fait d’une réalité mythifiée de la France rurale et du primat accordé aux formes organisées du mouvement ouvrier.
148 !!! « La plupart des prospectus de publicité pour les machines nouvelles insistent sur leur facilité d’utilisation pour les enfants »
149 « … débauchés, les ouvriers imprimeurs animeront les cohortes révolutionnaires de 1830 … »
149 machines briseurs de grèves et contre les ouvriers de métier
150 la machine induit un nouveau type de discipline de travail
151 temps forts des crises économiques et politiques 1787-1789, 1816-1819, 1829-1833, 1840, 1847-1848
155 pas d’hostilité ouvrière au progrès technique dès lors qu’elle le gouverne
Les femmes et les machines 155 à 157
155 encadrement féminin dans l’atelier et dans les luttes
156 elles défendent le niveau de vie de la famille
156 - 157 les tabliers plein de pierres … des femmes parmi les inculpés … déjà dès le temps de Colbert
157 les inculpées si peu conforment au stéréotype de la virago
158 confiance dans les autorités !!!
160 1936 les grévistes briquant les machines
161 destructions et répressions … caractère composite des inculpés
162 Les tisserands à domiciles préfèrent leurs loisirs à un gain supplémentaire
163 Ils opposent à la mécanisation une résistance passive
164 Ils ont une horreur invincible pour cette caserne que l’on nomme atelier commun
165 Triple concours apporté par l’église à l’industrialisation : mise au travail de populations pauvres ou délinquantes ; fourniture d’un personnel d’encadrement ; expérimentation technique == > mouvement anticléricale et antimécanique.
166 La machine arme de domination pour triompher des prétentions ouvrières, contrôler le processus de production.
166 Contre la machine, plus que leur pain c’est leur liberté que défendent les travailleurs.
166-167 presse ouvrière et mécanisation
168 en 1798 la machine, l’Être suprême !
168 Un Saint-simonisme ouvrier

6-Refuser de laisser ferrer par François Jarrige
177 Le ridicule de la peur du chemin de fer pour vendre des OGM
178 Mais que sait-on de l’incompréhension des masses devant les bienfaits du progrès.
Les modes d’action et les raisons de leurs plaintes restent en grande partie invisible
178 Pour empêcher la fuite d’un roi pourquoi détruire une gare ?
179 Le chemin de fer devient le symbole des violences du capitalisme.
186 Derrière le chemin de fer c’est la concentration du capitalisme qui est dénoncé.
190 1848 nombreuses violences contre le chemin de fer
201-202 Apologie du progrès par le chemin de fer
203 La confiance aveugle dans les grandes réalisations technologiques dont les ligne LVG se fissure.

7- Saboter des champs transgéniques pour étendre la démocratie ?
Par Christophe Bonneuil https://hrc.revues.org/385
241-242 Action gandhienne Garder le caractère festif et responsables des actions
Pour éduquer le décideur …
243 Légitimité démocratique
Destruction de vigne transgénique de caractère individuelle et utiliser l’image d’une grande marque de Champagne
243 et 245 Riesel et le modèle rieselien s’apparente à celui des luddites.

8- L’informatisation entre mises à feu et résignation
Par Célia Izoard http://www.lechappee.org/la-revolte-luddite

254 Inquiétudes Les travailleurs ont-ils mûris L’innovation sera-t-elle encore freinée pour des raisons sociales ? Se dit le Figaro.
258 CLODO Destructions de support de données https://fr.wikipedia.org/wiki/Comit%C3%A9_pour_la_liquidation_ou_la_destruction_des_ordinateurs

266 La mise en place de technologies toujours plus puissantes renforce les dominations existantes. Une bonne informatique, oui mais des valeurs et rapports de pouvoir complètement différents.
270 technique aliénante ou favoriser l’autonomie ?
271 Transfert vers la machine d’un savoir-faire, de prises de décisions, de connaissances qui étaient le privilège et la raison d’être du cadre.
Paradoxes tâches routinières non disparues
274 Régression générale du droit du travail par la numérisation de la vie. Ce rapport de force toujours plus défavorable aux salariés apporte une désaffection politique qui affaiblit les syndicats.
275 Idéologie de gauche qui a porté ses espoirs dans l’automatisation.
Elle a épousé l’idée que l’avancée technique est un processus autonome et apolique
275 Les ouvriers en 1817 ne cra ignaient pas de passer pour de rêveurs en demandant au gouvernement de retirer les machines textiles.
276 Les jeunes communistes dénoncent ce robots qui font le boulot le plus intéressant sont rappelés à l’ordre par leurs aînés.
277 La CFDT d’abord critique vers l’automatisation se tourne radicalement vers la cogestion.
278 La cause des dégraissages n’est jamais mis en cause.
280 Vendre ! Que feront les ménages d’un ordinateur ? Qu’importe ils sont déjà équipés de télé. Il faut perpétuer les habitudes d’achat.
283 Présidence de Mitterrand qui a affaibli les luttes radicales ; l’électoralisme des écologistes ( ?) qui aurait désarmé assemblées et action directe … et on mesure mal le rôle joué par l’informatisation dans l’écrasement des mouvements de contestation. (Les réseaux sociaux en 2016 invaliderait ce point).

9- Face au luddisme – Quelques interprétations au XIXème siècle
Présenté par François Jarrige
289 L’une des forces du capitalisme est de savoir se servir des critiques à son encontre pour les intégrer dans sa dynamique.
313 Réaction négative d’un député conservateur en 1833 « … en Angleterre vingt millions de bras remplacés par la vapeur ; et tel en est le résultat, que 8 millions de mendiants n’en on vu qu’empirer leur condition, et qu’ils souffrent et meurent à côté de cette exubérance de forces, qui auraient dû tourner au soulagement de la nation tout entière. Veut-on ainsi nous rendre anglais ? … »

10-Plus : http://data.over-blog-kiwi.com/0/45/15/47/201311/ob_79913b_le-passe-d-une-desillusion-les-luddites-et-la-cri.pdf

http://www.contretemps.eu/lectures/ludd-est-retour