UN PROLO SPÉCULE

Comprendre hier pour agir aujourd'hui

Spéculer du latin speculator observer.

On ne demande pas à un prolo, à un ouvrier, de spéculer sur de l’esprit, de l’évanescent mais de produire du solide, d’agir sur la matière. Malgré tout en tant qu’ancien chaudronnier j’observe et spécule sur la libération des individus par eux même.

Dans ces courts essais je commence par me mettre en amont de l’étude envisagée.

Ils ne répondent pas à un engagement quel qu’il soit. C’est mon cheminement après des expériences cumulées dans l’atelier, le bureau, le militantisme syndical et politique ; cheminement aiguillonné par des textes incisifs.

Ces courts essais sont liés vers du contenu philosophique ou historique. Ce ne sont pas des avis littéraires sur des œuvres, d'autres le font beaucoup mieux.

Allez à l’essentiel par la philo, avec Spinoza et Simone Weil, et par l’étude des luttes de survie contre l’oligarchie ;

- l’Éthique pour me donner une métaphysique qui me laisse libre dans notre absence causale de liberté, refusant ainsi le destin transcendant ;

- l’Enracinement pour ne pas confondre devoir et droit.

- et cerner les causes de la prédation mortifère.

Le reste est accessoire, ça meuble.

Entre parenthèses je ne mets pas de pathos, d’émotion, dans le mot oligarchie, c’est un fait, c’est tout. Oligarchie veut dire simplement un pouvoir détenu par un groupe réduit de personnes liées entre elles et séparé de l’ensemble de la population.

Quand j’ai écrit ces textes mon ambition n’était pas de les diffuser. Ils ont été conçus pour être lus devant un public restreint. S’ils n’ont pas des qualités d’un pavé littéraire ou universitaire ils ont l’espoir de souligner les travers de l’humanité et la prétention de redonner un sens correct à certains mots.

J’ai aussi l’ambition de vulgariser, descendre au vulgaire comme ma personne, espérant échanger avec d’autres vulgaires et avec des non vulgaires qui accepteraient de descendre d’un étage.

En finalité si j’ai donné l’envie de lire quelques ouvrages, qui peuvent nous libérer de l’histoire officielle, et l’envie d’aller fouiller autour de certains événements, à dessein, cachés, j’aurai obtenu une petite victoire. C’est déjà ça de gagné.

Ces grandes ambitions n’interdisent pas l’humour, la dérision. En tous cas je souhaite ne pas mourir avec des certitudes.